Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 21:03
Clarisse et "L’Épopée de Gilgamseh"

Accueillie pour la quatrième fois à "Auteurs en scène" par la sympathique équipe de la Médiathèque de Saint-Germain-Laprade, je décidais, pour ce dimanche 6 décembre 2015, de parler de cette chère Clarisse, personnage récurent de mes romans.

Je rapporte ici, en raccourci, mon propos.

Clarisse est bibliothécaire à Manadieu, village imaginaire de Haute-Loire. Amoureuse des années 20 - 30, elle s'habille et décore son intérieur en s'inspirant de cette époque.

Son ami, Armand, pharmacien botaniste reconnu, aux allures de dandy, cultive son jardin médiéval et l'accompagne dans ses enquêtes.

Ils sont amis d'enfance.

Dans mon premier roman "Champagne, caviar et meilleurs vœux", Clarisse enquête sur un meurtre et permet aux lecteurs de découvrir la légende de saint Georges évangélisateur du Velay, porteur d'un bâton miraculeux. Ce bâton est-il le mobile du crime ? Une mystérieuse confrérie de Saint-Georges, inventée pour l'occasion, le recherche activement...

Bibliothécaire non stop, je ne peux pas m'empêcher de faire de la médiation et c'est donc tout naturellement que je me suis lancée le défi de faire connaître "L’Épopée de Gilgamesh" à mes lecteurs.

Dans "Disparition à Manadieu" un des personnages est un fervent admirateur de la civilisation sumérienne, un bouquiniste, venu tout droit de Cuisery, village du livre, a sur son étal des exemplaires de ce livre et Clarisse reçoit de mystérieux messages extraits de ce texte.

Clarisse et "L’Épopée de Gilgamseh"

"L’Épopée de Gilgamesh" est omniprésente dans la troisième aventure de Clarisse : "Rendez-vous manqués..." où un fou a kidnappé la bibliothécaire, justement celui qui lui envoyait anonymement des messages recopiant les vers de ce texte.

Qu'est donc que "L'Épopée de Gilgamesh" ?

C'est, jusqu'à présent, le plus ancien écrit de fiction que l'on ait découvert gravé sur des tablettes d'argile en écriture cunéiforme (au départ inventée pour des besoins économiques).

Gilgamesh, le héros de cette histoire, aurait réellement régné sur la cité mésopotamienne d'Uruk aux environs de 2750 avant JC (Irak).

En 1844, un voyageur anglais découvre les ruines du palais de Ninive et de ce fait, ce qui reste des bibliothèques du dernier roi assyrien Assurbanipal (668-627 avant JC). Plus de 25 000 tablettes furent expédiées par bateau au British Museum.

En 1857, le cunéiforme fut officiellement déchiffré et les érudits découvrirent que le texte était en akkadien, une ancienne langue sémitique apparentée à l'hébreu et à l'arabe.
Il fallut attendre 1872 pour qu'un conservateur du British Museum prenne conscience que l'un des fragments racontait l'histoire d'un Noé babylonien qui avait survécu au déluge envoyé par les dieux.

Clarisse et "L’Épopée de Gilgamseh"

On suppose que des légendes de Gilgamesh commencèrent à circuler après la mort du roi historique.

Gilgamesh est un roi qui a toute puissance.

"Après que Gilgamesh eut été crée par les grands dieux

Shamash lui accorda la beauté

et Adad la vaillance.

Pour deux tiers il est dieu

pour un tiers il est homme.

Il est semblable à un taureau sauvage

sa force est incomparable

ses armes sont invincibles."

Le dieu Arourou va pétrir l'argile (référence à la Genèse) et créer un rival à Gilgamesh.

"Son corps est couvert de poils

sa chevelure est celle d'une femme

les touffes de ses cheveux

poussent comme des épis de blé."

Enkidou est ce rival, il vit parmi les animaux sauvages.

Une courtisane l'amènera parmi les hommes dans la cité d'Uruk où il sera admiré par la population.

Gilgamesh, par crainte de perdre son prestige, affrontera Enkidou.

De force égale, ils n'arriveront pas à se départager, alors ils deviendront amis et accompliront des exploits à l'instar des héros antiques.

Enkidou malade mourra.

Effondré par le décès de son compagnon, Gilgamesh va réaliser que lui aussi est mortel.

Alors commencera pour lui une longue quête.

"Après les rituels funéraires

Gilgamseh s'en va errer

à travers les plaines, les monts et les vallées

pour un long voyage

vers son aïeul Outa-Napishtim

le seul survivant du déluge

qui a pu recevoir des dieux la récompense de l'immortalité,

afin de découvrir auprès de lui le secret de la vie éternelle."

Gilgamesh parviendra-t-il à devenir immortel ?

J'espère vous avoir donné l'envie de le découvrir.

C'est une magnifique histoire, en vers.

Les extraits en italique sont issus de "L'Epopée de Gilgamesh" traduit par Abed Azrié - éditions Berg international. C'est cet ouvrage qui m'a accompagné tout au long de l'écriture de ces deux romans.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascale Blazy
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Pages

Liens