Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 février 2019 6 16 /02 /février /2019 20:24

 

Il en avait fallu de la patience et de l'adresse à chaton pour attraper cette souris.

Toute grise et toute menue, elle trottinait sur les dalles de l'allée où il était allongé. Il l'avait laissé s'approcher et brusquement s’était dressé pour sauter sur elle.

Alors son frère s’était précipité en miaulant, le suppliant de partager.

Il avait fui, ne sachant où se réfugier pour savourer sa proie.

Longeant l'allée bordée d'herbes folles, il avait songé à la grange.

A cette heure de la journée, elle serait déserte.

Il pourrait ainsi lâcher la souris et s'amuser avant de lui porter le coup de grâce. Ensuite, repu, il se loverait dans le foin et s'endormirait. Il en ronronnait déjà de plaisir.

Il arriva devant la grange. La porte était fermée.

Contournant le bâtiment, il se faufila à l'intérieur par une fente entre deux planches, maintenant fermement sa proie entre ses mâchoires.

Au milieu de la grange, il fléchit les pattes et déposa doucement la souris sur le plancher poussiéreux. Elle tenta de s'échapper. Il bondit, la stoppant dans son élan.

C'est alors qu'il prit conscience de la présence de matou au sommet des bottes de paille.

Contrarié, il arrondit son dos et hérissa son poil.

Amusé, matou sauta tout près de lui et adopta la même posture. Il était très impressionnant, mais chaton était bien décidé à ne pas se laisser faire. Sans desserrer les dents, il grogna.

Matou répondit juste pour la forme avant de lui tourner le dos et de grimper reprendre sa sieste interrompue.

Partager cet article
Repost0

commentaires