Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 février 2019 6 16 /02 /février /2019 20:18

Quand les objets se mettent à parler...

 

 

Nous étions tous dressés, fiers, sur le présentoir près de la caisse.

Mes camarades, en habits colorés, partaient à vive allure.

Alors que je me désolais de mon peu de succès, il me choisit, moi, dans mon austère costume.

Pas de boîte, ni de sachet, il me plaça directement dans la poche de son veston.

Je sentais sa chaleur et les battements de son cœur.

Enfin, je quittais le magasin !

Inquiet de savoir quel serait mon emploi, j'attendais dans le noir.

J'entendais les bruits de la rue, puis une porte qu'on claque et le silence.

Des pas qui montent un escalier, une clef dans une serrure.

Enfin, je retrouvais la lumière.

Il me prit entre ses doigts, fit pivoter mon corps pour sortir ma mine.

Ce fut alors la grande rencontre avec la page blanche.

Il traçait des mots, raturait, recommençait pour finir par écrire toujours la même phrase.

Satisfait, il me remit dans sa poche, enfila son veston et nous partîmes.

Au fur et à mesure que nous avancions, son cœur battait plus fort.

Nous entrâmes dans une boutique, il était attendu.

Lorsqu'il m'extirpa de mon refuge, il était assis à une table devant une pile de livres, tous pareils.

Quelques personnes erraient dans le magasin.

Un homme s'approcha, saisit un ouvrage et le lui tendit.

Il l'ouvrit, me prit entre ses doigts, je sentis sa main trembler.

Rien ne venait.

Le temps était suspendu.

Alors, bravement, je me lançais et traçais le premier mot de la phrase plusieurs fois reproduite.

Il continua.

Sa première dédicace.

Sauvés !

Partager cet article
Repost0

commentaires